ASSORTIMENT DE ROSES – VARIÉTÉS CULTIVÉES EN POLOGNE

ASSORTIMENT DE ROSES – VARIÉTÉS CULTIVÉES EN POLOGNE

On peut le dire sans exagération, qu'aucune des plantes ornementales n'était d'un tel intérêt pour les obtenteurs, comme une rose. Depuis les dernières années du XVIIIe siècle, il y avait tant de nouvelles variétés, qu'aujourd'hui il y en a une douzaine de mille. En Pologne, l'assortiment des variétés a longtemps été abondant et varié, parce que nos pépinières ont toujours produit les meilleures et les plus belles variétés de la liste mondiale.

Au début de ce siècle, les premières variétés de roses bouquet - R.. polyantha hort., qui, comme les rénovateurs, n'ont pas survécu trop longtemps en grande culture. Cependant, ils ont joué un grand rôle, enrichir la flore de nos parcs, nouveaux espaces verts et jardins, valeurs décoratives élevées et durables. Le premier d'entre eux, ce qui a été planté chez nous, à: Clotilde Soupert, Katherine Zeimet, Mme Norbert Levasseur, Rose d'Or, Muller d'Aennchen, Ellen Poulsen, Mme Jules Gouchauld; est venu plus tard: Marechal Foch, Verdun, Goldlachs, Gloire du monde. De plus, la rose Bourbon alors commune était très souvent trouvée (R. Bourbon après) Souvenir de la Malmai-son, qui a été d'un grand mérite en particulier pour les espaces verts publics, étant de presque 100 années consécutives des variétés les plus appréciées et plantées en masse.

Dans les années 1920, les premières variétés d'hybrides bouquets sont introduites dans les espaces verts (R. polyantha hybrida hort.). Voici les plus importants d'entre eux: Il pourrait avoir, iDistinction, Dorothy Dix, Elsę Poulsen, Joseph Guy, Kirsten Poulsen, J. F. Feu de cheminée Muller, Heidekind. Les variétés ultérieures de cette race comprennent: Dagmar Spath, ré. T. Poulsen, le progrès, Mme van Straaten de Nes, Ingar Olsson, Donald Prieur, Anne Mette Poulsen, Helgoland, Rouge. Właśnie róże bukietowe tej rasy były w ostatnich latach przed wojną najpospoliciej sadzone na terenach zieleni miejskiej, déplaçant de plus en plus leurs vieilles sœurs à petites fleurs.

Dans les années 1920, nous avons également assisté à une expansion massive des hybrides de thé en Pologne (R. thea hybrida loin.) et hybrides Pernet (R. pernetiana hort.). Les hybrides rivalisent avec succès avec les rénovateurs, et aussi avec les roses du Bengale rarement cultivées (R. chinensis var. semperflorens Koehne), parties de thé (R. odorata doux) et Burbonias ont été maîtrisés presque entièrement par les collections de roses à grandes fleurs à l'époque, apportant des combinaisons de couleurs de plus en plus intéressantes, des formes plus nobles, floraison plus abondante. Les caractéristiques de la sélection des roses couramment cultivées dans les années 1920 seraient incomplètes, si les courses mentionnées ci-dessus devaient être ignorées. Pour les remontants c'est déjà le proverbial "chant du cygne". Ils ne constituent, en moyenne, qu'environ 10% variétés de sélection. Aux variétés, comme mentionné au début, ouvrir la carrière des roses dans notre pays au tournant des XIXe et XXe siècles, il y avait plusieurs dizaines, parmi lesquels se sont distingués les suivants: Capitaine Christy, Capitaine Hayward, Duchesse de Sutherland, Mme Karl Druschki, Georg Arends, Georg Dickson, Heinrich Munch, Hugh Dickson, Magna Charta, Messieurs John Laing, Salutations de Saxe, Ulrich Brunner fils.