Renouée du Japon

Renouée du Japon

Renouée du Japon, aussi appelé tranchant (Fallopia japonica syn. Polygone cuspidatum), elle devient une mauvaise herbe de plus en plus courante dans nos jardins. La plante est si vaste, que par ex.. au Royaume-Uni, il existe des règles spéciales pour sa liquidation, et le nouveau projet consiste à faire venir les ennemis naturels de la plante d'Extrême-Orient – insectes et champignons spécifiques uniquement à la renouée. Le ministère polonais de la protection de l'environnement a également commencé à préparer un projet de loi spécial. Bien que les travaux sur le projet aient été interrompus, dans les aires protégées, des programmes spécifiques sont mis en place pour lutter contre cette adventice particulièrement envahissante. Le combat est extrêmement difficile. Il suffit de dire, que la plante se régénère à partir du fragment de poids laissé dans le sol 0,2 g. Couvrir le sol de papier d'aluminium ou d'agrotextile non tissé ne fait pas grand-chose non plus. Les rhizomes d'une plante pénètrent dans la zone sur 7 m horizontalement et 2 m dans le sol. Ainsi la renouée apparaît très rapidement dans d'autres parties du jardin. Même des cas sont connus, quand la renouée est entrée dans le bâtiment par les fissures du mur.

Tout fait, qu'il est extrêmement difficile de contrôler la propagation de la renouée du Japon sans l'utilisation d'herbicides. Cependant, on peut considérablement affaiblir la croissance de cette plante, en taillant les pousses au-dessus de la zone de transition entre la tige et la racine. Pliez les pousses coupées sur du papier d'aluminium et séchez-les, et quand ils sont complètement secs, on peut les brûler ou les transférer dans un composteur. Nous ne stockons pas les pousses retirées dans le composteur, car ils peuvent contenir des fragments de racine ou de rhizome.

Si nous décidons d'utiliser un herbicide, les formulations contenant du glyphosate seront appropriées, qui sont mieux utilisés à la fin de l'été et à l'automne. L'herbicide systémique sera absorbé par la plante et atteindra le système racinaire, dans lequel il causera le plus de ravages.

Cependant, ne nous y trompons pas. Combattre la mauvaise herbe, qui atteint la hauteur 2,5 m n'est pas simple. Au printemps, de nouvelles pousses apparaîtront à nouveau et quand elles pousseront moins 1 m, nous répétons la pulvérisation. La renouée va rebondir, cette fois, cependant, les pousses devraient être plus faibles. Pulvériser à nouveau à la fin de l'été ou en automne. Nous devons nous préparer au fait que nous utiliserons la pulvérisation cyclique pendant trois à cinq ans.