Martre de hêtre – mardi foina

Martre de hêtre – mardi foina

Martre de hêtre, tout comme celui de la forêt, est recherché pour la fourrure. Au-delà des îles britanniques et de la Scandinavie, la martre des hêtres vit partout en Europe, ainsi que sur les îles de la mer Méditerranée, en Asie Mineure et Asie Centrale. On dirait une martre des bois, il ne diffère que dans les détails: le torse et les pieds sont plus courts, il est plus trapu et plus massif (1). Sa fourrure châtain n'est pas exactement de la même teinte. La tache sous le cou est blanche, mais plus gros et ne se termine pas brusquement comme une martre des pins (2), mais ça va jusqu'aux membres antérieurs (3). De plus, à la martre des hêtres (4), contrairement à la martre des pins (5), les coussinets ne sont pas poilus, et lisse et flexible. Cela peut être clairement vu sur les pistes dans la neige ou la boue. L'empreinte de la martre à cinq doigts est floue, martre de hêtre - très prononcée. Les deux martres diffèrent également par la longueur de la queue: queue de martre (4) il est plus court que celui de la martre des pins (5). Pour terminer, la martre des hêtres et la martre des pins ne vivent pas dans le même habitat. La martre des pins préfère les zones boisées, tandis que la martre des hêtres reste à proximité des établissements humains, qui ressemblent peut-être à ses rochers, qui sont ses habitats de prédilection.

La martre des hêtres se nourrit de la même manière que la martre des pins. Il chasse les oiseaux et les petits vertébrés, complétant sa nourriture de viande avec des insectes, oeufs et myrtilles. Cependant, il existe des différences dans la composition des aliments: La martre de hêtre mange principalement des animaux, qu'il attrape sur les pentes rocheuses et dans les arrière-cours. Il élimine beaucoup de petits rongeurs, comme les souris des champs et des forêts, mais il peut aussi causer des dommages considérables aux élevages de volailles et de gibier à plumes. La martre de hêtre se reproduit de la même manière que la martre des pins. Les œufs fécondés mettent un certain temps à se développer davantage, de sorte que l'embryon ne commence à se développer dans l'utérus qu'à la fin de l'année. Espèces protégées.